POLITIK_logo

Démarche

Initiées par Paul-Émile Mottard et Philippe Reynaert, et organisées par Présence et Action Culturelle Liège, les Rencontres Internationales du Film Politique constituent une démarche inédite en Belgique.


L’intention

Il y a un an, le public répondait présent aux premières Rencontres du Cinéma PolitiK, et ce, malgré les contraintes de l’époque que l’on connait. Cet engouement a conforté l’idée qu’il y avait dans l’air une terrible envie citoyenne et que le cinéma pouvait retrouver son rôle de secoueur de conscience, d’agitateur d’idées et d’empêcheur de se dépolitiser en rond…

Un an plus tard, nourrie par la guerre en Ukraine et la crise énergétique européenne qu’on lui dit liée, la peur est plus que jamais présente chez les plus âgés alors que c’est la démobilisation qui frappe de plein fouet les plus jeunes.

Contre la peur, l’antidote, depuis toujours, c’est la solidarité, la réinscription dans une logique de groupe, la resocialisation de nous tous qui avons été isolés par la crise sanitaire. Se rassembler dans une salle de cinéma et échanger sur le film que l’on découvre ensemble en est un merveilleux exemple.

Mais face au retour du « No Future », au « Quiet Quitting » social et idéologique des plus jeunes, que faire ? Comment remobiliser ?

On s’était réjoui de voir des dizaines de milliers d’adolescents s’investir dans les Marches pour le Climat. Aujourd’hui, face à l’immobilisme des gouvernants, une frange de plus en plus importante de la Génération Z met en doute la possibilité pour la démocratie de sauver la planète…

Avec une extrême-droite qui accède au pouvoir du Nord au Sud de l’Europe, un système économique libéral à bout de souffle et une gauche qui ne trouve plus les mots pour ré-enchanter les esprits, l’époque est désespérante.


Désespérante, vraiment ? Mais qu’en pensent les plus jeunes ? Et si on leur donnait enfin la parole ? Voilà l’enjeu de PolitiK et plus largement, et fondamentalement, de notre société !

 

Il parait qu’on n’est pas sérieux quand on a dix-sept ans, mais qu’on a des rêves et des idées plein la tête. Parlons-en !

 

Que pensent les générations montantes de notre démocratie parlementaire ? Quels sont les systèmes et les formes politiques qui les inspirent ? Et l’État, quel rôle entendent-ils lui faire jouer ? Quels engagements et quelle implication sont-ils prêts à offrir à la « Cité » ? Et le passage à l’action, sous quelle forme ? Action directe ? Désobéissance civile ? Le temps de plus de radicalité est-il venu ? …

 

C’est avec enthousiasme et en leur compagnie que nous aborderons, sur base d’un grand sondage, ces questions et bien d’autres encore lors des trois grands débats de PolitiK. Si nous n’avons pas la prétention de répondre à toutes ces interrogations, nous souhaitons les mettre en débat comme les quelques premiers pas qui nous mènent vers un système démocratique au plus près des réalités sociales, politiques et culturelles du 21ème siècle.

 

« Quel avenir pour la démocratie ? »


Ce sera le thème général de cette 2ème édition des Rencontres du Cinéma PolitiK, organisées à Liège du 15 au 20 novembre 2022. Avec un focus particulier sur les générations montantes car ce sont elles, bien sûr, qui vont déterminer ce que sera le futur de notre vivre ensemble.


Présidence : Paul-Émile Mottard

Dès 1980, il occupe différentes fonctions dans le secteur musical et plus particulièrement à l’Orchestre philharmonique de Liège ; en parallèle, il exerce son engagement politique en militant au sein du parti socialiste. En 2000, à l’issue des élections, il quitte l’OPRL, après y avoir exercé la fonction de Directeur-coordinateur et avoir œuvré à son déploiement international, pour devenir député permanent en charge de la Culture. La création, le soutien aux artistes et l’accès à la culture vont être les bases de sa politique culturelle ; avec entres autres, des projets comme Ça balance, Wallonie Design, le Clap, l’organisation de grandes expositions d’art contemporain dont le commissariat a pu être confié aux Brasseurs, à l’Espace 251 Nord ou encore à Jacques Charlier mais aussi la rénovation du Musée de la Vie wallonne et la création d’un nouveau lieu d’expositions avec l’espace Saint Antoine. Citons encore, parmi d’autres, la création de la Fondation Province de Liège pour l’Art et la Culture. Il préside le PAC Liège depuis de nombreuses années, association d’éducation permanente au départ de laquelle s’est construit PolitiK.

Direction artistique : Philippe Reynaert

Philippe Reynaert, ancien « Monsieur Cinéma » de la RTBF, fondateur de Wallimage et aujourd’hui directeur artistique de PolitiK, s’exprime sur son rôle :

Depuis que le cinéma existe, il fascine les hommes politiques qui, très vite, et à commencer par les révolutionnaires soviétiques, ont compris son pouvoir de séduction et de persuasion. Hitler et plus encore Mussolini, fondateur de Cinecitta et de la première école de cinéma au monde, misaient sur le 7e Art pour embrigader les foules. Mais le 7e Art s’il a pu être utilisé par les politiques leur a également mené la vie dure ! Soit en les mettant au pied du mur par la représentation de réalités sociales qu’on aurait préféré cacher (que l’on pense à l’impact de films comme « Les Raisins de la Colère » aux États-Unis ou « Misère au Borinage » chez nous !) soit carrément en mettant en scène l’envers du décor politique (« Le Président » de Verneuil avec Gabin ou « Le Dictateur » de Chaplin sans parler de la déferlante des films américains mettant en scène leurs Présidents). Un livre récent d’Edwy Plenel consacré à Costa Gavras le clame sans ambiguïté : « Tous les films sont politiques ». C’est aussi mon crédo. 


Après 30 ans consacrés à la critique de cinéma et vingt à la direction du fonds d’investissement audiovisuel Wallimage, j’avais une envie folle de pouvoir partager ce crédo avec un maximum de gens. Quand Paul-Émile Mottard m’a proposé de rejoindre l’équipe de PolitiK, je n’ai pas hésité une seconde à plonger dans l’aventure. Pouvoir explorer « la représentation des politiques et les politiques de la représentation » au sein même de la Cité Ardente dans laquelle se sont développées les œuvres des frères Dardenne et de Thierry Michel, m’est apparu comme une évidence. 

Intention de programmation

 

Lors de cette première édition, notre intention est de proposer du mardi 16 au samedi 20/11 des projections, des rencontres et des grands débats :

  • Des projections :
    Notre volonté est de ne pas mettre en place une compétition ; nous lui préférons une saine émulation. Nous souhaitons mettre en avant la qualité des films, le débat et l’échange, plutôt que la concurrence, le strass et les paillettes.Notre souhait est de proposer d’une part des films qui montrent la pratique de la politique et d’autre part, des films qui génèrent une pensée politique.
  • Des rencontres :
    Lors de chaque séance, une rencontre aura lieu avec les organisateurs et l’équipe du film ou des personnes ressources.
  • Des débats :
    Les débats proposés permettront d’aborder de grandes questions d’actualité telles que :
    • Se battre ou débattre : le courage de la démocratie ;
    • Les femmes, quel pouvoir ! ; 
    • La démocratie peut-elle sauver la Terre ? 

L'équipe

À l’initiative de l’équipe du PAC Liège

Unknown

Paul-Emile Mottard

Président de PAC Liège

mireille-nb

Mireille Latour

Coordinatrice de PAC Liège

silhouette-2

Valérie Jamagne

Animatrice PAC Liège

IMG_20211020_165412 - copie

Serge Smal

Animateur PAC Liège

Sous la direction artistique de

Philippe-Reynaert-1

Philippe Reynaert

Ancien « Monsieur Cinéma » de la RTBF

Fondateur de Wallimage

Équipe de soutien et de réflexion

431747_3252014465710_379036892_n

Robert Neys

journaliste, membre du comité de Programmation de PolitiK

242715473_10224796393189889_8987234503184354496_n

Jean-François Tefnin

président de WIP, membre du comité de Programmation de PolitiK

Michel

Michel Evrard

production, communication.

10303769_10152344927027626_3284890562778160862_n

Rudy Rixhon

communication.

Unknown

Thierry Detaille

distributeur WIP, consultant acquisition de contenus

silhouette-2

Luc Baiwir

musicien

silhouette-2

Julien Moes

membre du comité de Programmation de PolitiK

silhouette-2

Justine Montagner

Centre culture de Huy et Festival « Les enfants terribles »

Partenaires et soutiens

Contact

PAC Liège : 04 221 42 10